L'apprentissage

Vous avez envie d’entrer rapidement dans la vie active ? De percevoir un salaire ? D’être autonome ? L’apprentissage est fait pour vous !

L’apprentissage est la voie privilégiée vers l’emploi

  • 420 000 apprentis en France en juin 2017
  • 2 723 centres de formation d’apprentis (CFA)
  • 70% des apprentis sont en situation d’emploi 7 mois après la fin de leur apprentissage

L’apprentissage est considéré comme le meilleur vecteur de formation professionnelle.

En quoi consiste l’apprentissage ?

L’apprentissage est une formation en alternance : il associe une formation chez un employeur et des enseignements dispensés dans un centre de formation d’apprentis (CFA).

Qui est concerné ?

Pour devenir apprenti, il faut être âgé de 16 à 25 ans au début du contrat d’apprentissage et être reconnu apte à l’exercice du métier lors de la visite médicale d’embauche.

Les jeunes âgés d’au moins 15 ans peuvent souscrire un contrat d’apprentissage s’ils ont accompli la scolarité du collège (de la 6e jusqu’en fin de 3e).

Pour les jeunes de moins de 15 ans qui ont accompli la scolarité du collège et qui ont un projet d’apprentissage, il est prévu qu’ils puissent s’inscrire, sous statut scolaire, dans un CFA pour débuter leur formation, s’ils atteignent l’âge de 15 ans avant le terme de l’année civile.

Qu’est-ce que le préapprentissage ?

Les jeunes de 15 ans et plus, quelle que soit leur origine scolaire, peuvent être accueillis en centre de formation d’apprentis ou en lycée professionnel. Ils y suivent, sous statut scolaire, une formation en alternance. Cette formation, dénommée “dispositif d’initiation aux métiers en alternance”, est destinée à faire découvrir un environnement professionnel correspondant à un projet d’entrée en apprentissage.

Quelles conditions matérielles pour l’apprenti ?

En apprentissage, vous avez le statut de salarié. Et comme tout salarié, vous avez des droits et des obligations : salaire, temps de travail, congés payés, santé, transport…

Dans le BTP, le salaire apprenti est supérieur aux autres secteurs d’activités. Vous percevez au minimum 40% du SMIC (selon l’âge) au lieu de 20% pour les autres branches professionnelles !

Pour en savoir plus

Le site du Ministère de l’Education

Le site du CCCA-BTP