Métier
Couvreur(se)

Le couvreur réalise, répare et entretient les toitures de manière à ce que celles-ci assurent au mieux leur rôle de protection contre les intempéries (mise hors d’eau du bâtiment). Les caractéristiques géographiques, culturelles et climatiques du lieu du chantier influent sur le choix des éléments de couverture à poser : tuiles, ardoises, chaume, métaux…

Le couvreur conçoit, prépare et réalise les interventions techniques en couverture et les éléments de zinguerie dans les standards de qualité définis par l’artisan dans le respect des normes de sécurité et de la réglementation. Il intervient en vue de la mise hors d’eau, de la mise hors d’air et de l’isolation thermique et phonique du bâtiment. Il contribue au respect et à la conservation du patrimoine ainsi qu’à l’identité architecturale régionale.
Il réalise l’installation en toiture d’équipements divers : panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, fenêtres de toit, ventilation, ornementation, récupération des eaux de pluie…
Il réalise des habillages associés à des complexes d’isolation en façade, au travers de la technique du bardage, en vue de contribuer à la maîtrise énergétique dans le bâtiment ou d’intervenir sur son esthétique. Certains professionnels façonnent, réalisent et installent des éléments d’ornementation métalliques.
Le couvreur utilise différents types de matériaux, notamment en fonction de la région dans laquelle il intervient, parmi lesquels :
• les couvertures utilisant des matériaux par élément : ardoise, tuile plate, tuile mécanique…
• les couvertures métalliques : principalement le zinc mais aussi le cuivre, le plomb, l’aluminium ou l’inox…
Il peut aussi, selon les régions, disposer d’une double compétence (maçon-couvreur, charpentier-couvreur, plombier-zingueur…).

Conditions et environnement de travail

Le couvreur effectue un travail de préparation en atelier (calepinage, agencement des tuiles, …). Mais, le plus souvent, il domine le monde qui l’entoure, positionné sur un échafaudage. Il travaille en équipe et respecte avec rigueur les règles de sécurité.
Le couvreur utilise de nombreux logiciels pour réaliser le calepinage des couvertures ou tout autre logiciel facilitant son travail. Il dispose également de nombreuses applications pour smartphone qui facilitent son travail sur le chantier.

Les qualités et aptitudes attendues

  • Aptitude au travail en hauteur et à la maîtrise des risques (équilibre et agilité),
  • Calme, méthode et précision,
  • Goût du travail en équipe et en extérieur,
  • Résistance physique,

Perspectives professionnelles

  • Possibilité d’acquérir une spécialisation complémentaire en zinguerie (installation et fabrication de lucarnes, gouttières et chéneaux…),
  • Possibilité de se spécialiser dans la pose et restauration d’un matériau particulier (ex : ardoise), dans la restauration des toitures anciennes : monuments historiques, du patrimoine de pays ou dans la fabrication d’ornements de toiture en métal en zinc, en cuivre…
  • Chef d’équipe après une expérience confirmée ou une formation,
  • Chef d’entreprise Couvreur après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise – Cf. Fiche Chef d’entreprise,
  • Métiers voisins : charpentier, maçon.

Zoom sur les activités liées à la transition écologique

Le couvreur installe des équipements en toiture qui favorisent les économies d’énergie : panneaux et tuiles solaires, fenêtres de toit, toitures végétalisées. Il est également amené à poser des isolants dans les combles pour un meilleur confort thermique.

Devenir couvreur(se)

Après la 3ème de collège 

  • CAP Couvreur / CAP Étancheur du bâtiment et travaux publics
  • Bac professionnel interventions sur le patrimoine bâti option couverture

Après le CAP ou Bac professionnel

  • Brevet professionnel Couvreur / Brevet professionnel Étanchéité du BTP
  • Mention complémentaire Zinguerie

 Après le baccalauréat

  • BTS Charpente couverture / BTS Enveloppe du bâtiment : façade, étanchéité.

 En formation professionnelle

Titre professionnel – 1er niveau de qualification

  • Couvreur Zingueur

En formation dans les Chambres de métiers et de l’artisanat

  • Certificat technique des métiers Zingueur-Ferblantier
  • Certificat technique des métiers Ramoneur

Fiches ROME

  • F1610 – Pause et restauration de couvertures
  • F1613 – Travaux d’étanchéité et d’isolation

Ressources

Aides financières pour vos travaux

Découvrez les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour financer vos travaux de rénovation énergétique.