Métier
Installateur(rice) sanitaire - Plombier(e)

Le rôle d’un plombier ou installateur sanitaire est de faire arriver l’eau potable et le gaz jusqu’aux équipements qui en font usage. Il calcule les volumes et les débits, dessine le réseau qu’il va mettre en place, prépare les tuyauteries et les canalisations d’arrivée et de sortie. Une fois l’installation terminée, il effectue la mise en fonctionnement puis les réglages. Il peut aussi faire de l’entretien-maintenance et de la mise aux normes.

L’installateur sanitaire prépare et réalise les interventions techniques liées à la pose d’installations sanitaires, à leur mise en service et à leur maintenance.
Il assure un rôle de conseil auprès des clients sur le plan technique et sur le plan esthétique. Il propose des prestations sur mesure, adaptées aux demandes et besoins des clients.
Il s’assure que les travaux ont été réalisés dans les standards de qualité, en toute sécurité et en respectant la réglementation en vigueur.
Il intervient dans la gestion de la relation technico commerciale avec le client ou son représentant.
Ses activités peuvent être constituées de différentes combinaisons entre les activités liées à la pose d’installations sanitaires et les activités liées à leur entretien. Elles peuvent, le cas échéant, être combinées à des activités liées à l’installation d’équipements de chauffage et de ventilation.

Conditions et environnement de travail

Très mobile, l’installateur sanitaire passe d’un chantier à l’autre où il est en contact direct avec les clients. Il intervient sur des bâtiments variés : habitat individuel et collectif, hôtels-restaurants, bureaux, commerces…
Il utilise des outils de mesure et de contrôle de plus en plus souvent « connectés » et également au travers de la maintenance et du réglage d’équipements (thermostats, chaudières, etc.).

Les qualités et aptitudes attendues

  • Précision et rigueur,
  • Sens de la méthode,
  • Goût du calcul.

Perspectives professionnelles

  •  Possibilité de se diversifier vers des activités de chauffage, de climatisation et de ventilation – Cf. fiche installateur thermique,
  • Chef d’équipe après une expérience confirmée notamment en dépannage, en installation ou après une formation,
  • Chef d’entreprise Plombier après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise – Cf. fiche Chef d’entreprise,
  • Métiers voisins : installateur thermique (chauffagiste).

Zoom sur les activités liées à la transition écologoqique

L’installateur sanitaire doit répondre aux demandes de ses clients en matière de maîtrise de consommation d’eau et d’énergie. Il intervient sur la récupération d’eaux pluviales, la réutilisation des eaux grises (salle de bain). Il maîtrise les installations de chauffe-eau solaire thermique et les systèmes utilisant les énergies renouvelables.

Devenir Installateur(rice) sanitaire - Plombier(e)

Après la 3ème de collège 

  • CAP Monteur en installations sanitaires

 Après le CAP ou Bac professionnel

  • Brevet professionnel Monteur en Installations du génie climatique et sanitaire
  • Brevet professionnel Métiers de la piscine
  • Mention complémentaire Maintenance en équipement thermique individuel
  • Mention complémentaire Soudage

 Après le baccalauréat

  • BTS Fluides Énergies Domotique

En formation professionnelle

Titre professionnel – 1er niveau de qualification

  • Installateur en thermique et sanitaire

 Titres professionnels- Niveau BAC

  • Technicien installateur en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
  • Technicien de construction et de maintenance des piscines

Titre professionnel- Niveau BTS

  • Technicien supérieur d’études en génie climatique

Fiche ROME

  • F1603 – Installation d’équipements sanitaires et thermiques

Ressources

Aides financières pour vos travaux

Découvrez les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour financer vos travaux de rénovation énergétique.