Métier
Carreleur(se) mosaïste

Un carreleur–mosaïste fournit et met en œuvre les revêtements céramiques sur les sols et les murs, y compris les façades. Intervenant à la suite du maçon et du plâtrier, il coordonne son travail avec le plombier-chauffagiste, l’électricien et le peintre.

Le carreleur conçoit, prépare et réalise les interventions techniques de mise en œuvre de carrelage et différents matériaux de revêtement de sol, de mur intérieur et extérieur (carrelage, faïence, pierre…) ainsi que leurs complexes (isolants phoniques, thermiques, étanchéité des supports…).

Il intervient à la fois dans la construction neuve et ancienne, en rénovation ou en restauration, dans le respect des matériaux et techniques traditionnels adaptés au bâti.

Il conseille le client à partir d’une analyse des caractéristiques, de l’usage et de la fonction des bâtiments et préconise des solutions techniques et esthétiques répondant à la réglementation en vigueur (réglementation thermique, acoustique, accessibilité des locaux…) et aux goûts du client.

Il s’assure que les travaux seront réalisés dans les exigences de qualité et de sécurité définis par la réglementation en vigueur et mis en œuvre par le carreleur. Il intervient directement dans la gestion de la relation client.

Conditions et environnement de travail

Le carreleur intervient seul ou au sein d’une équipe, en intérieur mais aussi en extérieur, sur tout type de bâtiments (chape, carrelage, faïence, isolation). Pour la mosaïque, il prépare les éléments en atelier et la pose sur chantier. Le carreleur utilise des logiciels de dessin et de modélisation pour réaliser ses calepinages et montrer à ses clients l’ouvrage terminé (ex : réalisation d’une salle de bains).

Les qualités et aptitudes attendues

  • Rigueur et précision,
  • Sens de l’esthétique
  • Minutie, habileté
  • Goût du calcul et du dessin.

Perspectives professionnelles

  • Possibilité de se spécialiser dans les activités suivantes : décoration, conseil en décoration et aménagement intérieur, conception et restauration de mosaïque,
  • Chef d’équipe après une expérience confirmée ou une formation,
  • Chef d’entreprise Carreleur–Mosaïste après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise – Cf. Fiche chef d’entreprise,
  • Métiers voisins : maçon, plâtrier, marbrier.

Zoom sur les activités liées à la transition écologique

Le carreleur-mosaïste réalise le support du carrelage ou des cloisons et les finitions de ses ouvrages en respectant l’accessibilité, l’isolation thermique, l’acoustique et le renouvellement de l’air. Il peut être amené à utiliser des matériaux innovants en agencement-décoration, en restauration du patrimoine et éco-matériaux.

Devenir Carreleur(se)-Mosaïste

Après la 3ème de collège

  • CAP Carreleur-mosaïste
  • CAP Maçon
  • Bac professionnel Aménagement et finitions du bâtiment

Après le CAP ou Bac professionnel 

  • Brevet professionnel Carrelage-mosaïque
  • Brevet professionnel Maçon

Après le baccalauréat

  • BTS Finitions, aménagement des bâtiments : conception et réalisation

En formation professionnelle

Titre professionnel – 1er niveau de qualification

  • Carreleur Chapiste

Titre professionnel – Niveau BAC

  • Technicien de chantier aménagement–finitions

Titres professionnels – Niveau BTS

  • Chef d’équipe aménagement-finitions
  • Conducteur de travaux aménagement finitions

Fiches ROME

  • F1608 – Pose de revêtements rigides
  • F1703 – Maçonnerie
  • F1106 – Ingénierie et études du BTP

Ressources

Metiers voisins

Aides financières pour vos travaux

Découvrez les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour financer vos travaux de rénovation énergétique.