Métier
Maçon(ne)

Après le nivellement du terrain, le maçon est le premier à intervenir dans la construction d’un bâtiment, Il élabore ou met en place les éléments porteurs d’une construction en respectant les plans : il prépare et réalise les fondations, coule la dalle, monte les murs et les cloisons, pose les planchers, c’est que l’on appelle le « gros œuvre ».

Le maçon prépare et réalise les interventions techniques de maçonnerie dans les exigences de qualité et de sécurité définies par la réglementation en vigueur (accessibilité, sismique…) et s’assure de la bonne réalisation des travaux. Il intègre les contraintes particulières imposées par une intervention en rénovation ou restauration de construction, avec une prise en compte des spécificités architecturales du bâtiment ou l’utilisation de techniques particulières en lien avec les spécificités régionales. Dans le cadre d’une recherche de maîtrise énergétique, leurs interventions visent également à renforcer les performances thermiques d’un bâtiment.
Sur le chantier, il assure la gestion directe de la relation client.
Les interventions techniques du maçon peuvent être constituées de différentes combinaisons entre des activités de gros œuvre et des activités de second œuvre, en fonction des choix d’organisation effectués par l’artisan.
Certains maçons réalisent également les études techniques en amont des chantiers de construction, en lien ou non avec des architectes ou bureaux d’études. Ils peuvent être amenés à exercer des activités de coordination sur le chantier.

Conditions et environnement de travail

Le maçon travaille en extérieur comme en intérieur, seul ou en équipe, et se déplace au rythme des chantiers. Lorsqu’il travaille sur un site occupé, chez un particulier ou un site ouvert au public, il doit s’adapter à certaines contraintes : planifier, respecter les lieux et prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires.
Le maçon va être amené à utiliser de nouveaux concepts et outils numériques qui apporteront des bénéfices dans la gestion de ces chantiers aussi bien lors de la réalisation de construction neuve que dans la réhabilitation de bâtiments existants.

Les qualités et aptitudes attendues

  • Capacité à s’organiser et à gérer le chantier,
  • Autonomie,
  • Capacité à travailler en équipe,
  • Rigueur et précision.

Perspectives professionnelles

  • Possibilité de se spécialiser en construction bâtiments neufs ou en réhabilitation de bâtis existants ou en restauration de patrimoine,
  • Chef d’équipe avec une expérience confirmée ou une formation,
  • Fonction de bureau d’études après un complément de formation adaptée,
  • Chef d’entreprise Maçon après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise- Cf. Fiche chef d’entreprise,
  • Métiers voisins : carreleur, plâtrier, tailleur de pierre.

Zoom sur les activités liées à la transition écologique

Le maçon concilie le besoin de confort, d’économie d’énergie (isolation intérieure et extérieure), l’accessibilité et la préservation du patrimoine. Intervenant sur l’isolation et l’étanchéité, il maitrise les éco-matériaux, le tri des déchets et le recyclage des matériaux… Pour son client, le maçon coordonne différents corps d’état visant la performance énergétique, acoustique et antisismique de la construction.

Devenir maçon(ne)

Après la 3ème de collège

  • CAP Maçon
  • CAP Constructeur d’ouvrages en béton armé (COBA)
  • Bac professionnel Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre
  • Bac professionnel Interventions sur le patrimoine bâti, option maçonnerie

Après le CAP ou Bac professionnel

  • Brevet professionnel Maçon

Après le baccalauréat

  • BTS Étude et économie de la construction
  • BTS Bâtiment
  • BTS Enveloppe des bâtiments : conception et réalisation

En formation professionnelle

Titres professionnels – 1er niveau de qualification

  • Maçon / Maçon du bâti ancien / Coffreur bancheur / Métreur
  • Ouvrier professionnel en restauration de patrimoine

Titres professionnels- Niveau BAC

  • Chef d’équipe gros œuvre / Assistant Chef de chantier gros œuvre
  • Technicien métreur en réhabilitation de l’habitat Technicien Etude bâtiment –option Dessin de projet/ option Économie de la construction/ option Etude de prix

Titres professionnels- Niveau BTS

  • Chef de chantier gros œuvre / Conducteur de travaux du bâtiment
  • Dessinateur projeteur en béton armé / Technicien supérieur du bâtiment en économie de la construction / Chargé d’affaires bâtiment

Fiches ROME

  • F1703 – Maçonnerie
  • F1704 – Préparation du gros œuvre et des travaux publics
  • F1611 – Réalisation et restauration de façades
  • F1701 – Constructions en béton
  • F1610 – Pause et restauration de couvertures

Ressources

Aides financières pour vos travaux

Découvrez les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour financer vos travaux de rénovation énergétique.