Métier Serrurier

Le serrurier conçoit, fabrique et pose de la serrurerie, de la menuiserie métallique, des escaliers, de la charpente métallique, de l’agencement … . Les ferronniers d’art, véritables artistes, créent, fabriquent ou rénovent des œuvres de fer forgé : grilles, balcons, portails, rampes d’escaliers… et en assurent l’entretien.

Un rôle-clé – Le serrurier-métallier sait travailler les métaux ferreux (acier inoxydable, fer pur) et les métaux non ferreux (aluminium, cuivre et alliages, laiton, bronze). Il peut employer également des matériaux de synthèse et des matériaux composites. Il trace des formes sur le métal, les découpe et réalise des pièces qui sont assemblées pour créer un ouvrage.

Des prestations variées – Les artisans serruriers-métalliers peuvent intervenir pour des travaux très différents, tels que :

  • construire des locaux : charpente métallique, couverture acier, maison ossature en acier, véranda…,
  • réaliser des escaliers et rampes métalliques, grilles de clôture, portails, portes de garage, motorisation,
  • protéger les habitations : fermetures, serrures, blindages, et les habitants : rampes, garde-corps, grilles de protection,
  • réaliser des aménagements pour faciliter l’accessibilité,
  • installation de protections solaires : volets roulants, brise soleil, stores et divers motorisations,
  • améliorer des performances énergétiques : portes, fenêtres à rupture thermique,
  • vitrage à isolation renforcée, verrières, toitures panneaux photovoltaïques,
  • réaliser des agencements de magasins, des devantures et parfois des travaux architecturaux urbains,
  • fabriquer d’ouvrages forgés, utilitaires ou artistiques.

 

Conditions et environnement de travail

Le serrurier-métallier manipule des outils mécaniques et électriques et, de plus en plus, des machines à commandes numériques. Sur le chantier, au sein d’une équipe, il peut être amené, à travailler en hauteur pour installer et fixer certains ouvrages (structures métalliques, portes et portails grandes dimensions…).

Les qualités et aptitudes attendues

• Sens de l’espace (géométrie)
• Sens de la précision - Astucieux
• Aptitudes au dessin et à la créativité
• Sens de l’organisation et de la méthode.

Perspectives professionnelles

Possibilité de se spécialiser dans les activités suivantes : fabrication de pièces mécaniques, installation et réparation d’ouvrages existants, entretien et réparation notamment sur des systèmes de fermetures motorisés
Chef d’équipe ou de chef d’atelier après une expérience confirmée en fabrication et/ou en installation
Dessinateur d’ouvrages après un complément de formation adapté
Fonction de Technico-commercial avec la possibilité d’effectuer des missions de conseil dans certaines entreprises artisanales
Chef d’entreprise Serrurier-Métallier après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise
Métiers voisins : Ferronnerie : ancienne et contemporaine, rénovation d’ouvrages création et décoration.

Devenir Serrurier-Métallier

Après la 3e de collège

  • CAP Serrurier-Métallier / CAP
  • Menuiser Aluminium – verre/ CAP Ferronnier
  • Mention complémentaire Soudage/Zinguerie
  • Brevet professionnel Serrurerie Métallerie / Brevet professionnel Menuiser Aluminium – verre
  • Bac professionnel du bâtiment : métallerie / Bac professionnel Menuiserie Aluminium – verre
  • Brevet des métiers d’Art Ferronnier

Après le baccalauréat

  • BTS Constructions métalliques /BTS Enveloppe du bâtiment : façade, étanchéité

En formation professionnelle à l’AFPA (titres professionnels)

1er niveau de qualification
  • Métallier / Menuisier Aluminium /Ferronnier
Niveau Bac
  • Dessinateur d’ouvrages de métallerie
Niveau Post Bac
  • Technicien supérieur d’étude en construction métallique

 

Témoignage

Zafar Sedighi, apprenti chez Alain Roche

Pourquoi avoir choisi le métier de serrurier-métallier  ?

ZS : Lorsque je suis arrivé d’Afghanistan en France, il y a deux ans et demi à l’âge de 18 ans, j’ai été accueilli par l’EREA (Etablissement régional d’enseignement adapté) de Meymac en Corrèze. Je n’avais pas d’idée précise sur le métier que je voulais apprendre. J’ai par conséquent expérimenté plusieurs métiers, tels que peintre, carreleur …, mais j’ai préféré la métallerie.

Qu’appréciez-vous particulièrement dans ce métier ?

ZS : J’ai été attiré par la possibilité de façonner moi-même à la main des pièces en métal, qui peuvent être très différents (portes, fenêtres, balcons, grilles, …). En plus, j’aime souder. Je me suis donné un challenge en participant au concours du meilleur apprenti de France, organisé par les Meilleurs Ouvriers de France. Pour cela, j’ai fabriqué un garde-corps en fer forgé, ce qui n’est franchement pas facile.

Comment envisagez-vous votre avenir professionnel ?

ZS : Pour le moment, j’approfondis mes connaissances théoriques et je les mets en pratique, puis je verrai par la suite. J’ai perfectionné mon français, passé mon CAP (et obtenu18 de moyenne !) et réalisé des stages dans trois entreprises. En ce moment, je fais mon apprentissage chez Alain Roche et prépare mon brevet professionnel.

Pour en savoir plus : www.artisanat.info