Accueil / Métiers du bâtiment / Les métiers du bâtiment / Métier Plombier - Installateur sanitaire
/ Je suis perdu !

Métier Plombier - Installateur sanitaire

Le rôle d’un plombier ou installateur sanitaire est de faire arriver l’eau potable et le gaz jusqu’aux équipements qui en font usage. Il calcule les volumes et les débits, dessine le réseau qu’il va mettre en place, prépare les tuyauteries et les canalisations d’arrivée et de sortie. Une fois l’installation terminée, il effectue la mise en fonctionnement puis les réglages. Il peut aussi faire de l’entretien-maintenance et de la mise aux normes.

Un rôle-clé – Le métier de plombier implique de s’organiser pour pouvoir être rapidement « au chevet » des clients, car ceux-ci ne peuvent pas se passer très longtemps d’eau et de gaz. De plus, les dégâts et dommages, engendrés en cas de fuite, peuvent être importants et parfois dangereux. Lors d’une installation neuve ou d’une rénovation, il doit dimensionner et mettre en œuvre les réseaux de canalisations, dans le respect des normes et règles professionnelles, notamment de sécurité. Il doit être capable de conseiller ses clients sur les meilleurs choix pour leur installation sanitaire en fonction de leurs usages et locaux, et parfois de les convaincre du bien-fondé de certaines prestations pour des raisons de sécurité ou de santé.

Des prestations variées Un plombier ou installateur sanitaire installe et répare une grande variété de tuyauteries et d’équipements sanitaires. Selon les installations, les matériaux peuvent être en cuivre, acier, inox, matière plastique ou matériaux de synthèse. Les types d’outils à utiliser sont eux aussi très divers : cintreuses, perceuses, fraises, alésoirs, marteaux … . La majorité des travaux s’effectue dans le secteur du bâtiment : habitat, équipements publics, hôtels-restaurants, hôpitaux-cliniques, bâtiments tertiaires, industriels, etc. Certains travaux requièrent parfois de sa part des compétences complémentaires en électricité, voire en maçonnerie.

Un métier évolutif – Dans le contexte actuel où les économies d’énergie et le respect de l’environnement sont devenus des priorités, le plombier ou installateur sanitaire doit répondre aux demandes de leurs clients en termes de maîtrise des consommations d’eau et d’énergie. L’amélioration de l’hygiène et du confort est également une préoccupation actuelle des clients.

Conditions et environnement de travail

Très mobile, l’installateur sanitaire passe d’un chantier à l’autre où il est en contact direct avec les clients. Il intervient sur des bâtiments variés : habitat individuel et collectif, hôtels-restaurants, bureaux, commerces.

Les qualités et aptitudes attendues

• Soigneux et minutieux
• Sens de la méthode
• Aptitude à la concentration (soudage) - Dextérité

Perspectives professionnelles

Possibilité de se diversifier vers des activités de chauffage, de climatisation et de ventilation - (cf. fiche installateur thermique)
Chef d’équipe après une expérience confirmée notamment en dépannage ou en installation ou après une formation
Chef d’entreprise Plombier après quelques années d’expérience et une formation en gestion et pilotage d’entreprise

Devenir Plombier - Installateur sanitaire

Après la 3e de collège

• CAP Installateur sanitaire
• Mention complémentaire Soudage
• Brevet professionnel Monteur en installations de génie climatique et sanitaire
• Brevet professionnel Métiers de la piscine

Après le baccalauréat

• BTS Fluides Energies Domotique

En formation professionnelle à l’AFPA (titres professionnels)

1er niveau de qualification
  • Installateur en thermique et sanitaire
Niveau supérieur de qualification
  • Technicien de construction et de maintenance des piscines
  • Technicien supérieur d’études en génie climatique

Témoignage

Pourquoi avoir choisi le métier de plombier ?

Mon père exerçait ce même métier. Je l’accompagnais souvent pendant les vacances scolaires et j’aimais bien cette impression de rendre service aux gens. Ils sont souvent

stressés, face à une fuite ou un engorgement, mais ensuite reconnaissants. Il faut trouver la cause du problème, le meilleur moyen d‘y remédier, puis réparer voire améliorer. On travaille souvent dans l’urgence mais on peut gérer son temps et découvrir des tas d’endroits différents.

Quel a été votre parcours de formation ?

Dans le cadre d’un CFA (centre de formation d’apprentis), j’ai passé le CAP installateur sanitaire puis l’option zinguerie/soudage pour pouvoir plus tard diversifier mes activités. Maintenant,  je suis en 1ère année de Brevet Professionnel équipements sanitaires. J’ai effectué tous mes stages dans cette entreprise que j’apprécie mais j’ai l’intention de trouver d’autres stages ailleurs en France avant de revenir sans doute ici en tant que salarié.

Comment envisagez-vous votre avenir professionnel ?

Les clients demandent souvent des conseils pour améliorer leur confort et l’esthétique par exemple de leur salle de bains ou cuisine, pour consommer moins d’eau et d’énergie, se renseignent sur les nouveaux équipements et matériaux. J’ai l’intention plus tard de me former de manière à répondre plus professionnellement à ces questions, notamment sur les économies d’énergie et d’eau.

Pour en savoir plus : www.artisanat.info