Métier Menuisier - Agenceur

Le menuisier fabrique des éléments de second-œuvre, les ajuste et les met en œuvre : fenêtres, volets, portes, cloisons, placards, escaliers, parquets… A partir des plans qui lui sont fournis, il choisit le bois, le débite aux dimensions voulues, le travaille, le ponce et l’assemble. Le menuisier peut participer également à ’agencement de bureaux, de magasins … .

Un rôle-clé – A la suite du gros-œuvre, le menuisier assure toutes les fermetures sur le bâti de la construction (fenêtres, volets, portes), il réalise la structure intérieure (cloisons), donne la possibilité de circuler (escaliers) et participe à l’aménagement (placards, parquets …). Le menuisier contribue à améliorer le cadre de vie, la fonctionnalité et l’esthétique des habitations et lieux de travail.

Des prestations variées – Le menuisier travaille traditionnellement le bois et les matériaux composites pour fabriquer les éléments de second-œuvre le concernant. De plus en plus souvent, il a l’occasion d’utiliser d’autres matériaux, tels que l’aluminium, le PVC, le verre … Le menuisier peut également assurer l’agencement de cuisines, d’espaces de vie, réaliser des placards, des étagères …. Dans la grande majorité des cas, il conçoit des ouvrages sur mesure : il prend les cotes des éléments à fabriquer et les réalise sur place ou dans son atelier. Il peut aussi poser des fenêtres et portes fabriquées industriellement, des matériaux isolants, des vitres, de la petite serrurerie, ….

Des secteurs diversifiés – Un menuisier peut être appelé à travailler aussi bien, en construction neuve et en rénovation, pour des particuliers, immeubles de bureaux, commerces, établissements publics, bâtiments industriels, … jusqu’à la restauration de monuments historiques.

Un métier évolutif - La variété des prestations et des secteurs, sur lesquels peut travailler un menuisier, permet à celui-ci de faire évoluer et diversifier ses savoir-faire, jusqu’à la conception et restauration de mobilier. Le menuisier, qui le souhaite, a souvent la possibilité de s’exercer à l’utilisation de matériaux et de techniques différents. Il peut également se spécialiser dans la performance énergétique des bâtiments et conseiller ses clients.

Conditions et environnement de travail

Le travail du menuisier se partage entre l’atelier où il dessine, fabrique et découpeses pièces et le chantier, où il procède au montage et à l’installation finale des ouvrages. Les machines à commandes numériques modifient profondément ses méthodes de production.

Les qualités et aptitudes attendues

  • Sens de la représentation géométriqueSens de l’esthétique
  • Précision et minutie
  • Aptitudes informatiques

Perspectives professionnelles

  • Possibilité de se spécialiser dans les activités suivantes : installationde fermetures et équipements, agencement d’espaces de vie, fabricationde mobilier, escalier…
  • Chef d’atelier ou chef d’équipe après une expérience confirmée ou une formationen fabrication ou en installation
  • Chef d’entreprise Menuiser - Agenceur après quelques années d’expérienceet une formation en gestion et pilotage d’entreprise
  • Métier voisin : Charpentier

Devenir Menuisier - Agenceur

Après la 3e de collège

• CAP Menuisier fabricant de menuiserie,mobilier et agencement
• CAP Menuisier installateur
• Mention complémentaire Parqueteur
• Brevet professionnel Menuisier
• Bac professionnel Technicien Menuisier Agenceur
• Bac professionnel Technicien de fabrication bois et matériaux associés
• Bac technologique STI Sciences et technologies industrielles - spécialité génie mécanique - option bois et matériaux associés

Après le baccalauréat

• BTS Agencement de l’environnement architectural
• BTS Systèmes constructifs bois et habitat
• BTS Technico-commercial - option bois et dérivés
• Licence professionnelle Bois et ameublement chargé d’affaires en agencement

En formation professionnelle à l’AFPA (titres professionnels) :

1er niveau de qualification
• Menuisier d’agencement / Menuisier de fabrication bâtiment ameublement
• Poseur installateur de menuiseries, fermetures et équipements / Poseur de menuiseries et d’aménagements intérieurs
Niveau supérieur de qualification
• Technicien métreur en agencement et aménagements intérieurs
En formation dans les Chambres des métiers et de l’artisanat
• Brevet technique des métiers Ebéniste /Brevet Technique des métiers supérieur Ebéniste
• Brevet de maîtrise Menuisier du bâtiment et d’agencement

Témoignage

Paul Millot, apprenti dans l’entreprise Darbois (78)

Pourquoi avoir choisi le métier de menuisier ?

P.M. : Mon père a travaillé dans le bâtiment ; jeune, j’ai donc eu l’occasion de me familiariser aux métiers de ce secteur. Je me suis penché sur l’histoire du bois, ai décidé d’aller dans cette voie et je ne regrette pas mon choix.

Quel est votre parcours de formation ?

P.M. : J’ai commencé à faire des stages dès la 4ème puis ai passé mon CAP de menuiserie, fabricant, mobilier et agencement en 2 ans. J’ai, comme il se doit, continuer à suivre des stages dans le cadre du CAP, notamment deux stages dans l’entreprise Darbois puis à l’Atelier des Métiers d’Art des Yvelines. Je vise maintenant le BP, en alternance toujours au sein de l’entreprise Darbois à Montigny-le-Bretonneux.

Comment envisagez-vous votre avenir ?

P.M. : Je ne sais pas encore. Pour le moment, je veux décrocher ce diplôme qui me tient à cœur et apprendre à concevoir des ouvrages complexes. J’apprécie l’entreprise dans laquelle je suis ; elle me permet de réaliser en atelier des ouvrages variés : fenêtres, agencements et mobiliers en mélaminé  pour des particuliers, magasins, restaurants …, voire même parfois en bois massif. Cela me donne l’occasion d’allier technique et esthétique. J’apprends aussi à me servir de machines numériques.

Pour en savoir plus : www.artisanat.info